Le forum des Enfants de l'Orchidée
Bienvenue sur notre forum !
Afin de pouvoir nous poser des questions, demander des renseignements, partager vos expériences, inscrivez-vous !
Amicalement
Les Orchidées
Le forum des Enfants de l'Orchidée

Seule association en France d'aide aux Tiers dignes de confiance
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maltraitance - Le calvaire d'un collégien de Cannes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kathy
Fouine admin
Fouine admin
avatar

Nombre de messages : 7467
Localisation : dans l'Essonne
Citation : Ne juge pas sur des apparences
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Maltraitance - Le calvaire d'un collégien de Cannes   Lun 19 Mai 2008 - 6:21

Séquestré,
contraint de vivre dans une chambrette insalubre, nourri de manière
aléatoire : son martyre durait semble-t-il depuis 8 ans.

Logé à Mandelieu-la-Napoule, il devait faire tous les jours à pied le trajet jusqu'à son collège cannois.



- le 18/05/2008 - 16h45





Un père
de famille de 60 ans été mis en examen et écroué à Grasse pour des
maltraitances présumés sur son fils de 14 ans, privé de nourriture et
régulièrement enfermé dans une chambrette insalubre d'une villa
confortable de Mandelieu, dans les Alpes-Maritimes.

En début de semaine, l'adolescent s'est évanoui
durant un cours au collège de Cannes où il est scolarisé. Conduit à
l'hôpital, des examens médicaux ont diagnostiqué de "graves carences alimentaires" et un "manque d'hygiène",
selon la sûreté urbaine du commissariat de Cannes. L'audition de
l'adolescent et une enquête à son domicile ont révélé qu'il était logé
dans une chambrette "d'une grande insalubrité" dont il n'était autorisé à sortir que pour se rendre au collège.
Contraint d'uriner par la fenêtre
Selon
la même source, il était également contraint d'uriner par la fenêtre de
son réduit, nourri de manière aléatoire et exclu des repas familiaux
auxquels participaient ses deux frères de 11 et 17 ans et ses deux
demi-soeurs. Selon le quotidien Nice-Matin, il effectuait à pied le trajet entre son domicile, une confortable villa de Mandelieu-la-Napoule, et le collège, soit deux heures de marche.

Les premiers éléments de l'enquête laissent
penser que son calvaire a débuté à la mort de sa mère, il y a huit ans,
par des violences physiques, avant que l'adolescent soit installé dans
la chambrette de l'entresol lorsque la nouvelle épouse de son père
s'est installée à leur domicile, à l'automne 2007. Le père, retraité,
propriétaire de deux maisons, n'a reconnu aucune maltraitance sur
l'enfant. Il a été mis en examen et écroué vendredi soir pour "violences habituelles sur mineur".

D'après agence

Source : LCI.fr

_________________
~~ Bisous de Kathy ~~
**La roue tourne toujours ... tout finit toujours par se savoir ... les secrets sont illusoires !**

http://www.myspace.com/melly_orchidee
Aussi sur Facebook !


Dernière édition par kathy le Lun 19 Mai 2008 - 6:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathy
Fouine admin
Fouine admin
avatar

Nombre de messages : 7467
Localisation : dans l'Essonne
Citation : Ne juge pas sur des apparences
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Maltraitance - Le calvaire d'un collégien de Cannes   Lun 19 Mai 2008 - 6:23

Scolarisé au collège des Mûriers à
Cannes-La Bocca, le garçon faisait régulièrement deux heures de marche
pour se rendre de son domicile à l'établissement scolaire. C'est en
s'évanouissant en plein cours, mardi dernier, que les policiers ont
découvert les actes de maltraitance infligés par le père.
: Photo Patrick Clémente




OAS_AD('Position1');

cachePubVide('pubDetailArt');



Il
n'avait rien mangé. Mardi dernier, Boris (1) 14 ans, s'est évanoui en
plein cours. Conduit d'abord à l'infirmerie de son collège, Les Mûriers
à Cannes-La Bocca, il a été ensuite transporté au centre hospitalier de
la ville. L'établissement scolaire a alerté la police.








Les
enquêteurs de la sûreté urbaine du commissariat de Cannes ont alors
découvert l'existence humiliée de ce garçon, issu d'un milieu aisé.
En état de dénutrition
À
l'hôpital, le collégien a raconté son calvaire. Il effectuait
régulièrement le trajet à pied entre le domicile familial, une belle
villa située sur les hauteurs de Mandelieu, et le collège à La Bocca,
soit deux heures de marche. Ses repas étaient chiches. Il est
d'ailleurs dans un état de dénutrition.
Puis
quand il arrivait le soir chez lui, son père, un ancien ingénieur de la
ville de Nice, âgé de 60 ans, l'enfermait aussitôt dans sa chambre. «
Plutôt une cellule » selon un des policiers ayant perquisitionné la
villa. La chambre était installée à l'entresol, juste après le garage.
Elle était constituée d'un lit en mauvais état, garni de draps sales.
Un évier noir de crasse servait à la toilette du garçon.
Enfin,
une chaise permettait à l'adolescent d'uriner par la fenêtre, située en
hauteur. Depuis un mois, il n'avait le droit de quitter ce lieu sordide
qu'au matin, quand son père lui ouvrait la porte pour se rendre en
classe.
Depuis la mort de sa mère, il y a 8 ans
Mais
le martyre de l'enfant aurait commencé bien avant, au décès de sa mère,
il y a 8 ans. Il semble qu'il soit alors devenu le souffre-douleur de
son père. Pour quelle raison ?
L'adolescent
aurait subi des violences épisodiques pendant plusieurs années : coups
de balai, de pied, douches froides... Les maltraitances physiques
auraient cessé à l'arrivée de la nouvelle épouse de son père en octobre
2007. Mais les humiliations auraient continué : le garçon, qui était
très mal nourri, avait été installé dans sa " cellule " de l'entresol.
Ses
deux frères, âgés de 17 et 11 ans, ainsi que les deux filles de sa
belle-mère, n'ont apparemment jamais eu à subir les brimades
paternelles.
Le père écroué
Le
collège avait déjà alerté les services sociaux et signalé que Boris,
d'apparence chétive portait toujours les mêmes vêtements, sales et
puants. Une première enquête de gendarmerie effectuée en 2006 n'avait
débouché sur rien de concret.
Vendredi
soir, la justice, estimant les faits graves, a mis le père de l'enfant
en examen pour « violences habituelles sur mineur » et l'a placé en
détention provisoire.
Le garçon détruit
et dévalorisé, à qui on répétait sans cesse qu'il « était le plus con
de la famille », devait être placé dans un foyer, comme ses deux frères.
1. Le prénom de l'enfant a été volontairement changé.


Source : Nice.maville.com

_________________
~~ Bisous de Kathy ~~
**La roue tourne toujours ... tout finit toujours par se savoir ... les secrets sont illusoires !**

http://www.myspace.com/melly_orchidee
Aussi sur Facebook !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lorenza591
Fouine modératrice
Fouine modératrice
avatar

Nombre de messages : 1790
Age : 59
Localisation : dunkerque
Citation : Il vaut mieux mourir pour une cause que de vivre sans raison .
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Maltraitance - Le calvaire d'un collégien de Cannes   Lun 19 Mai 2008 - 9:58

:nrv: :nrv: :nrv: :nrv: :xtriste:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
catounette
Orchidée accomplie
Orchidée accomplie
avatar

Nombre de messages : 4888
Age : 56
Localisation : le havre seine maritime
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Maltraitance - Le calvaire d'un collégien de Cannes   Lun 19 Mai 2008 - 10:56

quelle belle bande de pourriture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
candy
Maitre orchidée
Maitre orchidée
avatar

Nombre de messages : 735
Age : 44
Localisation : au fond a gauche
Citation : mettre des gauches, droites avec un air patibulaire
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Maltraitance - Le calvaire d'un collégien de Cannes   Lun 19 Mai 2008 - 16:45

comme quoi , il n'y a pas que dans les milieux défavorisés que la maltraitance fait des ravages

le quartier très bourg MANDELIEU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesenfantsdudivorce.do-goo.net/
Patricia
Fouine admin
Fouine admin
avatar

Nombre de messages : 11344
Age : 54
Citation : J'aime pas les empétalés qu'on se le dise !
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Maltraitance - Le calvaire d'un collégien de Cannes   Lun 19 Mai 2008 - 16:48

:ouvert10: :nrv: fumier :nrv:

_________________
"Quand je m'examine, je m'inquiète" "Quand je me compare, je me rassure"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enfants-orchidee.forums-actifs.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Maltraitance - Le calvaire d'un collégien de Cannes   Lun 19 Mai 2008 - 18:26

de la pourriture il y en a partout, il a fallu quand même 2 ans pour que les gendarmes fassent leur job, et pourtant les services sociaux étaient au courant comme toujours, et encore on ne nous dit pas tout :nrv: :nrv: :nrv:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maltraitance - Le calvaire d'un collégien de Cannes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maltraitance - Le calvaire d'un collégien de Cannes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» à 8 ans il entre au collège
» *** ALERTE TENTATIVE D'ENLEVEMENT D'ENFANTS ***
» [Vie des ports] Cannes
» CANNES 2011 – Une palme d’or pour Bertolucci
» Cannes et le havre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Enfants de l'Orchidée :: Discussions :: Faits divers-
Sauter vers: