Le forum des Enfants de l'Orchidée
Bienvenue sur notre forum !
Afin de pouvoir nous poser des questions, demander des renseignements, partager vos expériences, inscrivez-vous !
Amicalement
Les Orchidées
Le forum des Enfants de l'Orchidée

Seule association en France d'aide aux Tiers dignes de confiance
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le psychopathe avait été confondu par les expertises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kathy
Fouine admin
Fouine admin
avatar

Nombre de messages : 7467
Localisation : dans l'Essonne
Citation : Ne juge pas sur des apparences
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Le psychopathe avait été confondu par les expertises   Mer 28 Mai 2008 - 8:58




Bruxelles

LA BELGIQUE s'apprête à vivre, durant trois semaines, un procès de l'horreur. Abdallah Aït Oud, 41 ans, doit répondre devant la cour d'assises de Liège de l'assassinat et du viol de deux fillettes de 7 et 10 ans, Stacy Lemmens et Nathalie Mahy. Le vendredi 9 juin 2006, la fête du quartier populaire Saint-Léonard bat son plein.

Devant le café les Armuriers, un château gonflable accueille des dizaines d'enfants. Parmi eux, Stacy et Nathalie, enfants d'une famille recomposée, dont les parents sont attablés dans l'établissement. Il est tard. Vers 1 heure du matin, les parents des deux fillettes décident de rejoindre leur domicile. Leurs appels restent vains. Stacy et Nathalie ont disparu. Les fouilles ne donnent rien.

3 500 fibres textiles de l'accusé analysées

La consultation par la police des listes de pédophiles (plus d'une trentaine) domiciliés dans le quartier révèle le nom d'Abdallah Aït Oud. Il est l'ami d'une des serveuses du café les Armuriers, rencontrée six mois plus tôt à sa sortie d'un centre psychiatrique pour délinquants sexuels. Des vidéos montrent qu'il se trouvait à la fête, à proximité des fillettes et du château gonflable. Arrêté, il nie. Pourtant, d'autres enfants racontent à la police qu'eux aussi ont été abordés ce soir-là par Aït Oud qui leur proposait de l'accompagner dans les bois « à la recherche de tortues ».

Trois semaines après les disparitions, les corps décomposés des Stacy et Nathalie sont retrouvés dans un égout, le long d'une voie de chemin de fer à un kilomètre du quartier Saint-Léonard. A défaut d'aveux, les experts scientifiques analysent 3 500 fibres textiles des vêtements d'Aït Oud. Mille fibres viennent des vêtements que portaient les fillettes. Elles sont retrouvées sur le slip de l'accusé qui recèle aussi des pollens de la végétation particulière qui borde la voie ferrée. L'analyse des variations du débit d'eau des égouts révèle que les deux corps auraient été déposés le lendemain du double crime, ce qui indiquerait que Stacy et Nathalie ont été séquestrées.

Abdallah Aït Oud est présenté par les psychiatres comme un psychopathe. Marocain d'origine, né en Belgique, il fut condamné à cinq ans de prison pour les viols répétés de sa nièce. Arrêté en 2001 pour le viol d'une adolescente de 14 ans, il fut interné car reconnu dément. Quatre ans plus tard, d'autres experts estiment qu'il n'est pas fou et ordonnent sa libération, sans suivi. Du fond de sa cellule, Abdallah Aït Oud se proclame innocent : « cherchez les vrais coupables », assène-t-il sans relâche aux enquêteurs.


Source : leparisien.fr

_________________
~~ Bisous de Kathy ~~
**La roue tourne toujours ... tout finit toujours par se savoir ... les secrets sont illusoires !**

http://www.myspace.com/melly_orchidee
Aussi sur Facebook !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
catounette
Orchidée accomplie
Orchidée accomplie
avatar

Nombre de messages : 4890
Age : 56
Localisation : le havre seine maritime
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Le psychopathe avait été confondu par les expertises   Mer 28 Mai 2008 - 9:33

comment ces juges peuvent ils dormir après cela :nrv:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
catounette
Orchidée accomplie
Orchidée accomplie
avatar

Nombre de messages : 4890
Age : 56
Localisation : le havre seine maritime
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Le psychopathe avait été confondu par les expertises   Mer 28 Mai 2008 - 9:48

c'est vrai nath il faudrait que les parents portent plainte mais aboutirait elle cette plainte

ils sont surement protégés ces gros c..s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathy
Fouine admin
Fouine admin
avatar

Nombre de messages : 7467
Localisation : dans l'Essonne
Citation : Ne juge pas sur des apparences
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le psychopathe avait été confondu par les expertises   Mer 28 Mai 2008 - 10:17

d'autres articles, même sujet, même affaire ... :xtriste:


Ouverture du procès d'un assassin d'enfants présumé en Belgique



Après les affaires Dutroux et Fourniret, la Belgique replonge ce vendredi dans l'horreur des crimes
pédophiles avec l'ouverture du procès de l'assassin présumé de deux fillettes devant la Cour d'assises de Liège.
Un nombre important d'indices accablent l'accusé, Abdallah Ait Oud, un Belge d'origine marocaine, âgé de 38 ans au moment de la
disparition de Stacy et Nathalie, le 10 juin 2006.
Ce
violeur d'enfants multirécidiviste, qui risque la prison à vie, nie le
viol et le meurtre de ces deux petites filles, âgées de
respectivement 7 et 11 ans.
Stacy et Nathalie ont disparu
durant la nuit alors que leurs parents, issus de milieux défavorisés,
célébraient la "braderie" (fête locale)
dans un bar d'un quartier populaire de Liège, une ville située dans
l'est de la Belgique.
Les
recherches seront vaines pendant 18 jours, jusqu'à ce que les cadavres
des deux fillettes soient retrouvés dans un collecteur d'eau
situé à quelques centaines de mètres de l'endroit où elles jouaient en
attendant leurs parents.
Selon les enquêteurs, elles ont été violées et assassinées par étranglement le jour même de leur enlèvement.
Dès
le début de l'enquête, tous les regards se dirigent vers Abdallah Ait
Oud, qui vient d'être libéré après avoir effectué un deuxième
séjour en prison pour le viol d'une fillette. Sa première victime était
sa nièce, sur laquelle il a procédé à de premiers attouchements alors
qu'elle n'avait que sept ans.
L'AFFAIRE DUTROUX ENCORE DANS LES ESPRITS
Ait
Oud, qui vivait à quelques mètres du bar "Les "Armuriers", se trouvait
dans cet établissement dans la nuit du 9 au 10 juin et a quitté
les lieux en même temps que Stacy et Nathalie disparaissaient, après
avoir importuné d'autres filles.
Le
talus de chemin de fer où les fillettes ont été retrouvées est situé à
quelques centaines de mètres à peine de son domicile et il fallait
une bonne connaissance des lieux pour introduire les corps de Stacy et
Nathalie dans le collecteur.
Le
suspect s'est présenté quatre jours après les faits à la police en
disant qu'il ne savait pas être recherché par les autorités, une
information démentie par son amie, qui affirme le lui avoir dit dès le
10 juin.
L'homme
s'était rasé les cheveux et portait de nombreuses traces d'égratignures
et d'éraflures qui, selon les experts, ont été causées
par les ronces présentes sur le talus.
Des traces d'ADN des fillettes ont été retrouvées chez lui.
Ait Oud est présenté par la police de Liège comme "un psychopathe qui n'a pas le sens du bien et du mal".
Il est décrit comme "coriace" par les enquêteurs : de sa vie, il n'a jamais avoué un forfait et il maintient cette ligne.
Cette
affaire risque de faire remonter à la surface la colère de la
population contre des actes de pédophiles déjà condamnés pour des
viols et laissés sans aucune surveillance ni aucun suivi malgré leurs
lourds antécédents.
Il
y a 12 ans, en août 1996, la police belge mettait au jour les cadavres
de Julie, Melissa, Ann et Eefje enterrées dans les jardins de
différentes propriétés de Marc Dutroux, lui aussi condamné à de
multiples reprises pour des viols.
L'incurie
de la justice et de la police belges, qui avaient toutes les données en
mains pour l'arrêter, avait suscité l'indignation des
Belges, provoquant une "marche blanche" de 300.000 personnes dans les
rues de Bruxelles.
En juin 2004, Dutroux a été condamné à la prison à vie.

source : lepoint.fr

_________________
~~ Bisous de Kathy ~~
**La roue tourne toujours ... tout finit toujours par se savoir ... les secrets sont illusoires !**

http://www.myspace.com/melly_orchidee
Aussi sur Facebook !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathy
Fouine admin
Fouine admin
avatar

Nombre de messages : 7467
Localisation : dans l'Essonne
Citation : Ne juge pas sur des apparences
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le psychopathe avait été confondu par les expertises   Mer 28 Mai 2008 - 10:18

Abdallah Ait Oud nie toujours : ‘celui qui a fait ça est un vrai monstre’



La cour d'assises de Liège a entendu Abdallah Ait Oud cet après-midi
pendant près d'une heure. Il est poursuivi pour enlèvement,
séquestration, attentat à la pudeur, viol et assassinat de Nathalie
Mahy, 10 ans, et de Stacy Lemmens, 7 ans. Après avoir écouté calmement
la longue lecture de l'acte d'accusation ce matin, regardant sans
broncher l'avocat général, Abdallah Ait Oud a été au centre des
questions ce début d'après-midi. Malheureusement pour les proches des
victimes, le présumé meurtrier pédophile n'a pas changé d'un pouce sa
version des faits : il nie toujours être l'auteur de ces atrocités.
Cette première journée du procès à charge d'Abdallah Ait Oud n'aura
donc livré aucun élément neuf aux familles des victimes. "Celui qui a
fait ça est un vrai monstre", a-t-il d'ailleurs répondu comme une
évidence à un avocat de la partie civile qui lui demandait ce qu'il
pensait de l'auteur des faits.

Une enfance difficile dont il parle facilement ...Après
avoir évoqué son enfance, difficile au niveau financier avec ses
nombreux frères et sœurs, mais avec des parents peu sévères qui lui
laissaient toute sa liberté, Abdallah Ait Oud, a reconnu avoir commis
des vols, notamment pour se nourrir. Avec un débit lent et de manière
calme, mais avec de nombreux gestes, il a parlé de sa famille et de sa
jeunesse. Mais c'est de manière plus nerveuse, plus tendue, moins
limpide, en bégayant pour trouver ses mots, qu'il a évoqué les faits de
mœurs pour lesquels il a été condamné.... mais deux condamnations pour viols sur mineures dont il parle plus difficilement Concernant
les viols sur sa nièce, pour lesquels il a écopé d'une peine de 5 ans
de prison avec sursis d'un an, il a fait état d'une panique. « J'ai
tremblé », a-t-il expliqué. Quant au viol avec violences d'une jeune
fille de 14 ans, qui lui a valu un internement, il l'a justifié par une
consommation excessive de cocaïne, de whisky et d'ecstasy.Des réponses à tout concernant les nombreuses preuves contre luiComme
il le fait depuis son arrestation, à la mi-juin 2006, Abdallah Ait Oud
a donc continué à nier formellement toute participation aux faits qui
lui sont reprochés. Comme lors de l'enquête et de ses 22 auditions, il
a donné une explication pour tous les éléments à charge. Anticipant
les questions concernant son emploi du temps du 9 au 13 juin, entre la
disparition des fillettes et son arrivée à la police, Abdallah Ait Oud
s'est longuement expliqué, avec détails. Il a répété qu'il se trouvait
effectivement à la braderie mais a nié avoir rencontré Nathalie et
Stacy. Des fibres des vêtements des fillettes ont cependant été
retrouvées sur les siens. « J'ai effectivement aidé des enfants à
monter et à descendre du podium
. Je n'ai pas regardé les
visages des enfants », a-t-il expliqué, laissant sous-entendre que les
fillettes se trouvaient peut-être parmi eux.

Pour justifier les traces de griffes sur son corps, il a répété qu'il avait voulu se rendre, par l'arrière du bâtiment, chez sa compagne et avait dû pour cela escalader des murs et des arbres.

Il
nie farouchement avoir rencontré plusieurs adolescents le soir des
faits et leur avoir parlé de « tortues ». «C'est faux», a-t-il
simplement expliqué. Pourtant, au moins 7 jeunes l'affirment.Il n'a pas répondu à la police qui le cherchait parce qu'il était « bourré » et qu'il dormait.
« J'ai de vagues souvenirs... Et puis j'ai paniqué », a-t-il souligné.
Il s'est rasé le crâne « comme il le faisait tous les deux, trois jours
». Il a trempé son pantalon dans l'évier « parce qu'il avait vomi dessus ».

Il
s'est rendu à la police le 13 juin, après avoir vu son portrait-robot
diffusé à la télévision. « Je pensais qu'on me recherchait pour un vol
de voiture et une grivèlerie », a-t-il remarqué.

Après son
interrogatoire, Abdallah Ait Oud a balayé la salle d'audience du
regard, très à l'aise. Il a conclu qu'il ne « souhaitait rien dire
d'autre pour l'instant ».

La suite de ce premier jour de procèsLa
cour a poursuivi l'audience avec les auditions des enquêteurs et du
juge d'instruction. Elle a notamment entendu le policier qui a
recueilli l'appel au secours de la maman de Nathalie. Il a expliqué que
l'appel était confus, la maman évoquant la disparition de 3 enfants et
ne pouvant pas donner de détails sur les fillettes. « Nous avions peu
d'éléments pour débuter les recherches. La maman ne pouvait pas nous
donner beaucoup de renseignements et le papa était très agressif »,
a-t-il souligné.La police a poursuivi : "Il ne faut pas oublier
qu'on recherchait des enfants vivants. On recherchait l'auteur mais
aussi les enfants. Jusqu'au bout, on a espéré les retrouver vivants", a
précisé Bernard Frédérick, à la tête de la BJ liégeoise. L'enquête a
conduit les policiers partout dans le quartier Saint-Léonard. Au total,
52 perquisitions, 30 visites domiciliaires, des centaines d'auditions
ont été menées; toutes les pistes ont été examinées jusqu'au terme.
"Les moyens d'action mis en place ont été énormes", a expliqué la juge
d'instruction, Pascale Goossens. Les corps des fillettes ont été
découverts le 28 juin, a rappelé la juge d'instruction. "Elles avaient
été étranglées et étaient couvertes de coups. Nathalie avait été
violée", a-t-elle expliqué.

Les vêtements d'Abdallah Ait Oud
ont révélé des traces de graminées, présentes sur les lieux de la
découverte des corps. Trois cheveux appartenant à Stacy ont également
été découverts. "Mais il a tout nié et a lors de sa dernière audition,
il a fini par se fâcher, nous demandant de chercher le coupable, sans
pour autant nous aiguiller vers quelqu'un d'autre. Pour moi, le dossier
pouvait être bouclé", a souligné Mme Goossens.

Les parties civiles ont assisté à la première journée du procès, qui
s'est clôturée vers 18 heures. Les auditions se poursuivront demain,
dès 9 heures. La cour entendra le chef d'enquête de la cellule de 24
personnes mises en place suite aux faits, différents enquêteurs, ainsi
qu'Alain Remue, responsable de la cellule nationale des personnes
disparues.

_________________
~~ Bisous de Kathy ~~
**La roue tourne toujours ... tout finit toujours par se savoir ... les secrets sont illusoires !**

http://www.myspace.com/melly_orchidee
Aussi sur Facebook !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathy
Fouine admin
Fouine admin
avatar

Nombre de messages : 7467
Localisation : dans l'Essonne
Citation : Ne juge pas sur des apparences
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le psychopathe avait été confondu par les expertises   Mer 28 Mai 2008 - 10:33

:xtriste:

_________________
~~ Bisous de Kathy ~~
**La roue tourne toujours ... tout finit toujours par se savoir ... les secrets sont illusoires !**

http://www.myspace.com/melly_orchidee
Aussi sur Facebook !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le psychopathe avait été confondu par les expertises   Mer 28 Mai 2008 - 13:25

tiens, tiens, tiens je n'entends pas les mêmes voix qui se sont élevées lors de la disparition de la petite Maddie dans un complexe "fermé" au portugal. Pourtant je renvoie aux mêmes questions : les enfants étaient sans surveillance, les parents étant au bistrot en pleine nuit et les gamines dehors dans la rue (ceux de Maddie étaient au restaurant dans un complexe fermé du style club med et la petite dans sa chambre d'hotel). là s'arrête la comparaison. c'était juste pour remettre les pendules à l'heure. Car c'est vrai, les viols, les meutres, les agressions........sont des actes impardonnables et donc imprescriptibles.
Revenir en haut Aller en bas
catounette
Orchidée accomplie
Orchidée accomplie
avatar

Nombre de messages : 4890
Age : 56
Localisation : le havre seine maritime
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Le psychopathe avait été confondu par les expertises   Mer 28 Mai 2008 - 15:56

tu as raison gamin j'y ai pensé aussi, mais ici le coupable est arrete on sait qui il est, ce qui'il a fait, on a malheureusement le corps des enfants, ce qui n'est pas le cas pour maddie


mais sur le fait que les parents ont probablement laché les enfants des yeux oui tu as raison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le psychopathe avait été confondu par les expertises   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le psychopathe avait été confondu par les expertises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le psychopathe avait été confondu par les expertises
» Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots. — Gen. 11:1
» Il avait installé une caméra dans les WC... pour filmer les fesses de ses collègues
» Docu sur Arte : Je suis un psychopathe
» S`IL N`Y AVAIT PLUS DE LENDEMAIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Enfants de l'Orchidée :: Discussions :: Faits divers-
Sauter vers: